Bénévolat

Fonctionnement

Le bénévolat autogéré
L’ensemble de l’association fonctionne sur la base d’une autogestion entièrement bénévole. Le bénévolat est librement assuré par les membres qui le souhaitent, l’essentiel de ce temps étant investi par des séjournant bénévoles permanents, appelés gardiens, engagés à l’année, l’autre partie étant généralement investie au jour le jour par des séjournants ponctuels volontaires ou des stagiaires de l’Ecole pour tous s’engageant à la semaine.

Pourquoi le bénévolat ?
Outre le fait de permettre une autogestion totale en évitant le clivage salarié/usager et les rapports qu’il entraîne, le bénévolat permet également à l’association de fonctionner à moindre frais.

Il permet aux bénévoles de participer à une expérience pratique d’autoproduction mutualisée s’intégrant naturellement au processus d’autoresponsabilisation [1] recherché par l’association, tout en cultivant un lieu et des liens, terreau d’un nouveau monde fondé sur l’autonomie et la solidarité.

Comment ?
Aucune condition physique ni compétence particulière n’est requise, il suffit d’être membre en séjour (voir les conditions de séjour) pour pouvoir être bénévole.

Chaque jour, chaque séjournant peut librement choisir de s’investir bénévolement pour l’association lorsque une action participative est proposé par un gardien, ou bien en prenant en charge différentes tâches ou mission auprès des gardiens. Selon les compétences du bénévole, il peut également proposer d’œuvrer pour l’un des autres projets de l’association, ou même d’en proposer un nouveau.

Beaucoup reste à réaliser…mais aussi à imaginer !

chantier_maison_small-2a8e5

Modalités

Hébergement
Voir les modalités des séjours en Refuge et camping ou celle des cycles d’entraide à l’autoresponsabilisation de l’Ecole pour tous.

Repas
Lors de tout séjour sur le lieu, et pour un investissement bénévole de 2 à 3h dans la journée, l’association peut prendre en charge l’équivalent d’un repas pour le bénévole et ses personnes à charge via l’épicerie collective (pour les autres repas, chaque bénévole étant donc invité à être autonome en nourriture). Chaque bénévole gère lui-même le respect de ses propres engagements.


[1] à travers notamment le développement de la capacité à coopérer, de la capacité d’initiative